Bien choisir son portail !

Bien choisir son portail ! 

Touche finale de votre habitation, le portail se choisit avec soin pour s’intégrer parfaitement au décor. Il devra aussi bien sûr se révéler pratique à l’usage, résistant et totalement sûr. Check list des points importants à vérifier avant de vous équiper d’un portail, motorisé ou non.

Quel matériau pour mon portail ?

Outre sa grande solidité et sa résistance à la corrosion, l’aluminium ne manque pas d’avantages : sans entretien ce matériau très léger peut se décliner en de multiples coloris, offre une stabilité incomparable dans le temps et permet les grandes dimensions.

Autre matériau utilisé, le bois, apprécié pour sa solidité et son esthétisme naturel, avec un bémol néanmoins : il demande plus d’entretien que l’aluminium. Pour assurer sa longévité, le portail est généralement traité avec des insecticides et des fongicides, traitement qu’il vous faudra repasser tous les deux ou trois ans, accompagné d’un lasurage pour éviter toute détérioration.

Portail standard ou sur mesure ?

Avant tout achat, prenez les mesures nécessaires à la pose du portail. Si les dimensions de votre portail sont standard (entre 3 et 3,50 m entre les deux piliers et entre 1,40 et 1,50 m de hauteur), vous pourrez vous tourner vers un produit standard vendu dans une grande surface de bricolage. Pour des dimensions particulières ou si vous souhaitez un produit livré clef en mains, il est préférable de s’adresser à une grande surface spécialisée dans la fermeture ou à un menuisier.

Le choix de votre prestataire dépendra aussi de votre budget et des dimensions de votre portail : vous trouverez des portails à 500 euros en grande surface de bricolage (à poser vous-mêmes à condition d’être un minimum bricoleur) quand un portail sur mesure, vendu et posé par un revendeur spécialisé vous coûtera au moins 2000 euros.

Un portail de quel type ou forme ?

Selon la configuration de votre maison, vous aurez le choix entre un portail battant et un portail coulissant. Dans le cas d’un portail battant, le ou les vantaux vont pivoter sur leurs gonds et s’ouvrir vers l’intérieur (cas le plus fréquent) ou vers l’extérieur. Pour installer ce type de portail, très répandu en France, il est donc obligatoire de disposer de suffisamment d’espace derrière le portail. Esthétique et tendance, le portail coulissant sera plus adapté si vous manquez de place derrière le portail ou si votre terrain est très en pente. Le portail va alors coulisser sur un rail fixé au sol, nécessitant ainsi un espace latéral important sur un côté ou l’autre de la clôture. Comme le rail au sol est plus compliqué à mettre en place, il est conseillé de faire poser ce type de portail par un professionnel.  


Battant ou coulissant, vous pourrez ensuite vraiment affiner le look de votre portail en vous décidant pour une forme droite assez tendance ou une forme bombée. Vous devrez enfin, choisir entre plusieurs types de remplissages.