Les gestes à adopter pour une éco-rénovation

Les gestes à adopter pour une éco-rénovation

Lorsque l’on entreprend une rénovation écologique de son logement, on souhaite réduire sa consommation d’énergie et protéger l’environnement grâce à une réduction des gaz à effet de serre. Ainsi, en utilisant des matériaux sains et durables, on améliore le confort et le bien-être dans son logement. Opter pour une éco-rénovation est une démarche vers le développement durable. Pour vous lancer dans une éco-rénovation, découvrez les différents gestes à adopter !

Choisir des isolants naturels

Que vous vous lanciez dans une construction ou dans une rénovation, l’isolation est primordiale. Tout d’abord, elle vous permet d’effectuer des économies d’énergie qui vont se ressentir sur les factures d’électricité. Ensuite, elle vous offre un confort thermique et acoustique optimal. C’est pour cela que l’isolation est un des éco-travaux les plus réalisés lors d’une rénovation.

Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation, il faut choisir les matériaux que vous allez utiliser. Préférez les isolants naturels qui sont fabriqués à partir de matières premières renouvelables et que vous pourrez recycler lorsqu’ils seront en fin de vie. Les meilleurs isolants naturels sont :

  • Le chanvre : c’est un isolant thermique et phonique facile à poser, durable et recyclable. Il répond parfaitement aux nouvelles normes en matière de développement durable.
  • La fibre de lin : c’est un isolant bio qui peut absorber dix fois plus d’eau que la laine, sans se détériorer et qui est plus facile à travailler que le chanvre. De plus, il n’a pas d’impact sur l’environnement et est parfaitement recyclable.
  • Le coton : c’est un isolant fabriqué à partir de matières premières recyclées. Il possède de très bonnes performances énergétiques et phoniques. Effectivement, ses fibres étouffent le bruit.
  • Le bois : c’est un isolant très efficace contre le froid. Il est traité contre les insectes et ignifugé, il s’adapte alors à tous les types de travaux d’isolation puisqu’il possède une longue durée de vie.
  • Le liège : c’est un isolant thermique et phonique, particulièrement écologique. Il est très sain, il résiste aux attaques d’insectes, de rongeurs et de champignons et il est ininflammable.

Préférer la peinture écologique

Lorsque l’on effectue une éco-rénovation, il ne faut pas choisir n’importe quel pot de peinture. Effectivement, les matériaux utilisés sont très importants. Préférez alors une peinture écologique qui va réduire la pollution de l’air intérieur puisqu’elle ne va pas faire de rejets toxiques. En effet, les peintures synthétiques laissent des COV, composés organiques volatiles, dans la pièce, qui sont nocifs pour la santé. En optant pour une peinture écologique, vous choisissez un produit biodégradable, non-toxique, qui ne produit que très peu de déchet.

Installer un système de chauffage écologique

Pour allier confort thermique et éco-rénovation, de nombreuses solutions de chauffage s’offrent à vous. Tout d’abord, vous avez les nouvelles chaudières à gaz. Plus écologique et économiques que les anciens modèles, elles sont esthétiques, ne prennent pas beaucoup de place et offrent un confort très apprécié. De plus, comparé aux autres énergies non-renouvelables, le gaz naturel est l’énergie la moins polluante et qui rejette le moins de CO2.

Ensuite, vous disposez de l’option chauffage solaire. Il fonctionne grâce à une énergie totalement renouvelable. En installant ce type de chauffage, votre production de gaz à effet de serre sera nulle et vous ne polluerez pas.

Enfin, vous pouvez choisir un poêle à granulés de bois. Les granulés sont fabriqués à partir de sciures de copeaux inutilisés ou bien directement à partir de ressources forestières contrôlées et locales. Vous pouvez alors profiter de l’atmosphère du poêle à bois classique tout en bénéficiant d’une technologie de pointe et d’un confort de commande maximal.

Installer un revêtement de sol écologique

Lors de votre éco-rénovation, privilégiez un revêtement de sol fabriqué à partir de matériaux naturels. Ils ont de nombreux atouts, notamment une très faible empreinte écologique, ils respectent l’environnement et améliorent votre qualité de vie.

Vous pouvez alors choisir du liège, qui va réguler la température intérieure en retenant la chaleur et en offrant une bonne température au sol. Il vous permet de faire des économies de chauffage et a des vertus antibactériennes et antiallergiques. Mais vous pouvez également choisir des moquettes en jonc de mer, sisal ou cocon. Elles sont constituées de fibres 100 % végétales et sont biodégradables. Elles vous garantissent une très bonne isolation thermique, sont résistantes et faciles à entretenir.

Valoriser l’existant

Pour préserver la planète, pensez au recyclage. Cette démarche éthique permet de donner une seconde vie aux matériaux et aux objets inutilisés. Lors d’une rénovation, avant de vouloir tout remplacer, il faut se demander ce qui peut être restauré ou revalorisé. Un parquet ancien très abîmé peut être récupéré et retrouver tout son charme en étant poncé, huilé, ciré ou encore vitrifié. Il est plus écologique de rénover et de valoriser l’existant plutôt que de construire du neuf. Pour vous aider dans votre rénovation complète, faites appel à des professionnels et experts du sujet.